Définition de l’Hexagramme 16

tuàn

enthou­siasme

Enthou­siasme.

lì jiàn hóu xìng shī

pro­fi­table • ins­ti­tuer • feu­da­taire • agir • troupe

Il est pro­fi­table d’instituer des feu­da­taires et de mettre en marche des troupes.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 16

Dans l’hexa­gramme 16 le qua­trième trait yang se dis­tingue de tous les autres traits yin.
Il est pré­cé­dé de H15 謙 qiān “Humi­li­té” (ils appar­tiennent à la même paire), et sui­vi de H17 隨 suí “Suivre”.
Son Oppo­sé est H9 小畜 xiǎo chù “Petit appri­voi­se­ment”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H39 蹇 jiǎn “Obs­truc­tion”.
Le trait maître est le qua­trième.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利 lì.

Inter­pré­ta­tion

Pour réus­sir dans ses pro­jets, il est essen­tiel d’al­lier confiance en soi et action éclai­rée. Se lan­cer avec assu­rance dans une entre­prise tout en gar­dant une vue réa­liste des cir­cons­tances per­met de construire des pro­jets pro­met­teurs. La confiance en soi est un moteur puis­sant, mais elle doit être tem­pé­rée par une com­pré­hen­sion appro­fon­die de la situa­tion.
La mobi­li­sa­tion effi­cace des res­sources est éga­le­ment cru­ciale. Sélec­tion­ner les bonnes per­sonnes pour col­la­bo­rer et uti­li­ser judi­cieu­se­ment les res­sources dis­po­nibles contri­bue gran­de­ment à la mise en œuvre de plans solides. Cela aide non seule­ment à atteindre les objec­tifs de manière plus effi­cace, mais aus­si à garan­tir que le pro­ces­sus est fluide et bien gui­dé.
En outre, il est impor­tant de pré­voir et de pla­ni­fier à l’a­vance. Anti­ci­per les besoins futurs et se pré­pa­rer en consé­quence est la clé pour récol­ter les fruits de ses efforts et pro­fi­ter plei­ne­ment des réa­li­sa­tions. Cette pré­voyance aide à évi­ter les pièges poten­tiels et à navi­guer plus aisé­ment dans les défis impré­vus.
Cepen­dant, il faut se méfier de l’ex­cès d’en­thou­siasme ini­tial qui peut conduire à une vision biai­sée de la réa­li­té, ren­dant les défis ou obs­tacles moins appa­rents. Cela peut entraî­ner des déci­sions impul­sives et, poten­tiel­le­ment, des échecs. Il est donc essen­tiel de main­te­nir un équi­libre entre enthou­siasme et pru­dence.
Enfin, il est impor­tant de savoir quand agir. La capa­ci­té à recon­naître les moments oppor­tuns pour prendre des ini­tia­tives est aus­si essen­tielle que la pla­ni­fi­ca­tion. Il ne faut pas hési­ter à agir quand l’ac­tion est néces­saire pour ne pas man­quer les oppor­tu­ni­tés.
En somme, la clé du suc­cès réside dans la capa­ci­té à équi­li­brer confiance en soi, pla­ni­fi­ca­tion minu­tieuse, ges­tion effi­cace des res­sources, et une prise de déci­sion équi­li­brée.

Six au Début

初 六 chū liù

míng yù

se faire entendre • enthou­siasme

Enthou­siasme qui se fait entendre.

xiōng

fer­me­ture

Inop­por­tun.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 16.
Il est à la base du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H51 l’hexa­gramme 震 zhèn “Ebran­le­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 凶 xiōng.

Inter­pré­ta­tion

Expri­mer sa joie de manière exu­bé­rante est natu­rel, mais il est impor­tant de veiller à ce que cette expres­sion ne dérive pas vers un excès de confiance ou de van­tar­dise. Un tel manque de contrôle peut entraî­ner des consé­quences indé­si­rables et affec­ter néga­ti­ve­ment les rela­tions avec autrui. La clé réside dans le par­tage de son bon­heur tout en res­tant humble et conscient de ses limites.

Petite Image du Trait du Bas

chū liù míng yù

début • six • se faire entendre • enthou­siasme

6 au début : Enthou­siasme qui se fait entendre :

zhì qióng xiōng yǐ

volon­té • épui­ser • fer­me­ture • aus­si

atteindre ses objec­tifs serait inop­por­tun.

Six en Deux

六 二 liù èr

jiè yú shí

déli­mi­ter • comme • pierre

Plus ferme que la pierre.

bù zhōng rì

pas • jus­qu’à la fin • jour

Ne pas attendre long­temps.

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage heu­reux.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 16, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre” et à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H40 l’hexa­gramme 解 xiè “Libé­ra­tion”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

La capa­ci­té à anti­ci­per les évé­ne­ments avant qu’ils ne sur­viennent, alliée à une fer­me­té dans le juge­ment, est un atout pré­cieux pour réus­sir. Cette clair­voyance per­met non seule­ment de se pré­pa­rer aux défis futurs, mais aus­si de sai­sir les oppor­tu­ni­tés au moment oppor­tun. Agir rapi­de­ment et avec assu­rance, sans lais­ser place à l’hé­si­ta­tion, est essen­tiel pour tirer plei­ne­ment par­ti de cette pers­pi­ca­ci­té. En pre­nant des déci­sions promptes et éclai­rées, on peut sou­vent devan­cer les com­pli­ca­tions et maxi­mi­ser les avan­tages des situa­tions à venir.

Petite Image du Deuxième Trait

bù zhōng rì

pas • à la fin • jour

Ne pas attendre long­temps

zhēn jí

pré­sage • bon augure

est de bon augure :

yǐ zhōng zhèng yǐ

ain­si • au centre • cor­rect • aus­si

grâce à la tem­pé­rance et la cor­rec­tion.

Six en Trois

六 三 liù sān

xū yù

regar­der • enthou­siasme

Enthou­siasme lan­guis­sant.

huǐ

regret

Regret.

chí

retar­der

S’at­tar­der

yǒu huǐ

y avoir • regret

serait regret­table.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 16.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”, au som­met du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre” et à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H62 l’hexa­gramme 小過 xiǎo guò “Petit dépas­se­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 有悔 yǒu huǐ.

Inter­pré­ta­tion

Cher­cher le sou­tien, les conseils et les encou­ra­ge­ments des autres reflète un besoin de gui­dance ou de sou­tien exté­rieur, ce qui est une démarche natu­relle et sou­vent béné­fique. Cepen­dant, une dépen­dance exces­sive envers les autres peut mener à la pas­si­vi­té, entra­vant la capa­ci­té à prendre des ini­tia­tives per­son­nelles. Il est impor­tant d’é­qui­li­brer la recherche de conseils avec la confiance en sa propre capa­ci­té à prendre des déci­sions. Sinon, il y a un risque de man­quer des oppor­tu­ni­tés par hési­ta­tion ou par manque d’au­to­no­mie, pou­vant ain­si conduire à des regrets. La clé est de trou­ver un juste milieu entre l’ap­pré­cia­tion des conseils exté­rieurs et le main­tien de sa propre ini­tia­tive et juge­ment.

Petite Image du Troi­sième Trait

xū yù yǒu huǐ

regar­der • enthou­siasme • y avoir • regret

L’en­thou­siasme lan­guis­sant a des regrets,

wèi bù dāng yǐ

posi­tion • pas • avoir la charge de • aus­si

car la posi­tion n’est pas appro­priée.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

yóu yù

émer­ger • enthou­siasme

Émer­gence de l’enthousiasme.

dà yǒu dé

grand • avoir • obte­nir

Par­ve­nir au grand avoir.

wù yí

ne pas • dou­ter

Ne pas dou­ter.

péng hé zān

com­pa­gnon • réunir • épingle de chi­gnon

Les amis se réunissent avec empres­se­ment.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 16.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”, au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et à la base du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H2 l’hexa­gramme 坤 kūn “Elan récep­tif”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Être le moteur de son propre enthou­siasme et de sa confiance en soi et en ses pro­jets est un fac­teur clé de suc­cès. Adop­ter une pers­pec­tive posi­tive et agir avec assu­rance aug­mente consi­dé­ra­ble­ment les chances de réa­li­ser de grandes choses et d’at­teindre ses objec­tifs. Dans ce contexte, dou­ter de ses capa­ci­tés ou de ses pro­jets n’est plus une option viable. Main­te­nir une confiance totale en soi et en ses idées, sans lais­ser de place au doute ou à la sus­pi­cion, est essen­tiel pour obte­nir de bons résul­tats.
De plus, cette force de carac­tère et le suc­cès qui en découle attirent natu­rel­le­ment le sou­tien des autres. On est sou­vent ins­pi­ré et moti­vé par ceux qui font preuve d’une grande assu­rance et qui réa­lisent leurs ambi­tions, ce qui amène à un cercle ver­tueux où le suc­cès attire davan­tage de sou­tien et de res­sources, faci­li­tant encore plus la réa­li­sa­tion des objec­tifs fixés.

Petite Image du Qua­trième Trait

yóu yù

émer­ger • enthou­siasme

Émer­gence de l’enthousiasme,

dà yǒu dé

grand • y avoir • obte­nir

par­ve­nir au grand avoir :

zhì dà xìng yǐ

volon­té • grand • agir • aus­si

les buts seront lar­ge­ment atteints.

Six en Cinq

六 五 liù wǔ

zhēn jí

pré­sage • fébri­li­té

Ferme empres­se­ment.

héng bù sǐ

constance • pas • mou­rir

Conti­nui­té n’est pas obs­ti­na­tion.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 16, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H45 l’hexa­gramme 萃 cuì “Se ras­sem­bler”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 貞 zhēn.

Inter­pré­ta­tion

Main­te­nir son enthou­siasme face aux obs­tacles et aux dif­fi­cul­tés per­sis­tantes est une preuve de rési­lience et de per­sé­vé­rance. Cette capa­ci­té à per­sis­ter mal­gré les épreuves est cru­ciale pour sur­mon­ter les défis. Bien que la pré­sence constante d’obs­tacles puisse créer une ten­sion et un sen­ti­ment d’in­con­fort, ne pas céder face à ces dif­fi­cul­tés est essen­tiel pour avan­cer. Cette téna­ci­té peut être éprou­vante, mais elle est sou­vent la clé pour sur­mon­ter les épreuves et conti­nuer à pro­gres­ser vers ses objec­tifs. La force de carac­tère se révèle dans ces moments de résis­tance et per­met sou­vent de trans­for­mer les défis en oppor­tu­ni­tés de crois­sance et de réus­site.

Petite Image du Cin­quième Trait

liù wǔ zhēn jí

six • cinq • pré­sage • fébri­li­té

6 en cin­quième : ferme empres­se­ment,

chéng gāng yǐ

atte­lage • ferme • aus­si

parce qu’il prend appui sur la fer­me­té.

héng bù sǐ

constance • pas • mou­rir

Se main­te­nir sans fin,

zhōng wèi wáng yǐ

au centre • à venir • dis­pa­raître • aus­si

tant que la cen­tra­li­té n’est pas per­due.

Six Au-Dessus

上 六 shàng liù

míng yù chéng

dans l’obs­cu­ri­té • enthou­siasme • par­ache­ver

Enthou­siasme inac­ces­sible à l’a­po­gée.

yǒu yú

y avoir • chan­ger

Il y a chan­ge­ment.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 16.
Il est au som­met du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H35 l’hexa­gramme 晉 jìn “Pro­gres­ser”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Il est impor­tant de ne pas se lais­ser entraî­ner dans une quête exces­sive de plai­sir et de satis­fac­tion au point de perdre de vue la réa­li­té. Se lais­ser empor­ter par des illu­sions peut mener à des erreurs de juge­ment et à des actions que l’on pour­rait regret­ter plus tard. Recon­naître la néces­si­té d’un chan­ge­ment de com­por­te­ment est un pas cru­cial, sur­tout lors­qu’on a atteint un cer­tain niveau de réa­li­sa­tion.
Si l’on par­vient à modi­fier son com­por­te­ment à temps, il est pos­sible d’é­vi­ter des erreurs futures. Même en cas d’é­ga­re­ment cau­sé par un excès d’en­thou­siasme, il y a tou­jours l’op­por­tu­ni­té de prendre conscience de sa situa­tion et de l’im­por­tance d’o­pé­rer un chan­ge­ment. Cette prise de conscience est sou­vent le pre­mier pas vers une approche plus équi­li­brée et réflé­chie, per­met­tant ain­si de conti­nuer son che­min avec une pers­pec­tive plus mature et plus ancrée dans la réa­li­té.

Petite Image du Trait du Haut

míng yù zài shàng

dans l’obs­cu­ri­té • enthou­siasme • se trou­ver à • au-des­sus

Enthou­siasme qui s’as­som­brit à l’a­po­gée :

hé kě zhǎng yǐ

com­ment ? • pou­voir • aîné • aus­si

com­ment cela pour­rait-il durer ?

Grande Image

大 象 dà xiàng

léi chū dì fèn

ton­nerre • sor­tir • terre • se déployer

Le ton­nerre se déploie hors de terre.

enthou­siasme

Enthou­siasme.

xiān wáng yǐ zuò yuè chóng dé

ancien • roi • ain­si • pro­duire • musique • hono­rer • conduite

Ain­si les anciens rois, ayant éta­bli les règles musi­cales pour exal­ter la ver­tu,

yǐn jiàn zhī shàng dì

solen­nel • offrande • son • au-des­sus • sou­ve­rain

accom­plis­saient un sacri­fice solen­nel au sou­ve­rain d’en haut,

yǐ pèi zǔ kǎo

ain­si • pour • ancêtre mas­cu­lin •

et y conviaient leurs ancêtres.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 16 est com­po­sé du tri­gramme ☷ 坤 kūn en bas et de ☳ 震 zhèn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☶ 艮 gèn, celui du haut est ☵ 坎 kǎn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 16 sont ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 16 est : 先王 xiān wáng, les anciens rois (cette appel­la­tion est men­tion­née aux hexa­grammes 08, 16, 20, 21, 24, 25 et 59).

Inter­pré­ta­tion

L’i­mage du ton­nerre sur­gis­sant de la terre sym­bo­lise l’im­por­tance d’a­gir en har­mo­nie avec les forces natu­relles et le cos­mos, tout en valo­ri­sant la ver­tu et le mérite. Cette méta­phore invite à une action pro­fon­dé­ment enra­ci­née dans l’é­thique et en accord avec les rythmes de la nature. Elle rap­pelle qu’une démarche enthou­siaste doit être gui­dée par la sagesse et un res­pect pour les cycles plus larges de la vie, for­geant ain­si des actions puis­santes et har­mo­nieuses avec l’u­ni­vers.

Hexagramme 16
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 16 selon WENGU

L’Hexa­gramme 16 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 16 selon YI JING LISE