yù   lì   jiàn   hóu   xìng   shī
…………………………..
   yù   
enthousiasme
Enthousiasme
   lì     jiàn    hóu  
profitable ; instituer ; feudataire
Il est profitable d’instituer des feudataires
  xìng    shī  
mettre en marche ; troupe
et de mettre en marche des troupes.

Analyse de la structure

Dans l’hexagramme 16 le quatrième trait yang se distingue de tous les autres traits yin.
Il est précédé du 15 謙 qiān « Humilité » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 17 隨 suí « Suivre ».
Son Opposé est 09 le gua 小畜 xiǎo chù « Petit apprivoisement ».
Son hexagramme Nucléaire est 39 l’hexag. 蹇 jiǎn « Obstruction ».
Le trait maître est le quatrième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利 lì

Trait du bas

míng   yù   xiōng
…………………………..
  míng     yù   
se faire entendre ; enthousiasme
Enthousiasme qui se fait entendre.
 xiōng 
fermeture

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H51 l’hexagramme 震 zhèn « Ebranlement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng

Second Trait

jiè   yú   shí   bù   zhōng   rì   zhēn   jí
…………………………..
  jiè     yú     shí  
délimiter ; comme ; pierre
   bù    zhōng    rì   
pas ; jusqu’à la fin ; jour
Pas jusqu’à la fin du jour.
  zhēn     jí   
présage ; bon augure

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H40 l’hexagramme 解 xiè « Libération ».

Troisième Trait

xū   yù   huǐ   chí   yǒu   huǐ
…………………………..
   xū      yù     huǐ  
regarder ; enthousiasme ; regret
  chí    yǒu    huǐ  
retarder ; y avoir ; regret

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne », au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H62 l’hexagramme 小過 xiǎo guò « Petit dépassement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 有悔 yǒu huǐ

Quatrième Trait

yóu   yù   dà   yǒu   dé   wù   yí   péng   hé   zān
…………………………..
  yóu     yù   
émerger ; enthousiasme
Émergence de l’enthousiasme.
   dà     yǒu     dé   
grand ; avoir ; obtenir
   wù      yí   
ne pas ; douter
Ne pas douter.
  péng     hé   
compagnon ; réunir
  zān  
épingle de chignon

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau », au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H02 l’hexagramme 坤 kūn « Elan réceptif ».

Cinquième trait

zhēn   jí   héng   bù   sǐ
…………………………..
  zhēn     jí   
présage ; fébrilité
Présage de fébrilité.
  héng     bù      sǐ   
constance ; pas ; mourir

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et au sommet du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H45 l’hexagramme 萃 cuì « Se rassembler ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞 zhēn

Trait du haut

míng   yù   chèng   yǒu   yú   wú   jiù
…………………………..
  míng     yù   
dans l’obscurité ; enthousiasme
Enthousiasme dans l’obscurité.
 chèng   yǒu     yú   
parachever ; y avoir ; changer
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H35 l’hexagramme 晉 jìn « Progresser ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Grande Image

léi   chū   dì   fèn   yù   xiān   wáng   yǐ   zuò   yuè   chóng   dé   yǐn   jiàn   zhī   shàng   dì   yǐ   pèi   zǔ   kǎo
…………………………..
  léi    chū     dì     fèn  
tonnerre ; sortir ; terre ; se déployer
Le tonnerre se déploie hors de terre.
   yù   
enthousiasme
Enthousiasme.
  xiān    wáng     yǐ   
ancien ; roi ; ainsi
Ainsi les anciens rois,
  zuò    yuè   chóng    dé   
créer ; musique ; honorer ; conduite
ayant établi les règles musicales pour exalter la vertu,
  yǐn    jiàn    zhī   shàng    dì   
solennel ; sacrifice ; à l’intention de ; en haut ; souverain
accomplissaient un sacrifice solennel au souverain d’en haut,
   yǐ     pèi     zǔ     kǎo  
ainsi ; pour ; ancêtre ; défunt
et y conviaient leurs ancêtres.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 先王 xiān wáng, les anciens rois (cette appellation est mentionnée aux hexagrammes 08, 16, 20, 21, 24, 25 et 59).